A famous introduction.
Some of the most known song of the band are in this album.
Probably the strongest one (more Punk spirit inside).

SKANKUAT NEC MERGITUR

ONCE UPON A SKA
- Once upon a time, in the kingdom of France,
Was a band called Skarface.
This band could have been playing... Punk Rock -
Everybody here seems to love or wish this shit society
And no one there want to realize that some have nothing to eat
We gonna fight, fight, in the neighbourhood
We gonna fight until they fall
We gonna fight, fight, fight, in the neighbourhood
Till we destroy your rules
- And they could also have choosen... Psycho Billy -
They just come from another planet
Their mission is to invade the Earth
Better run, no weapon can kill them
They're big, black and hairy
So beware of giants spiders
Beware of giants spiders
- Even if they wanted, they could have been playing... Soul music -
You make me feel all right - All right
You make me feel OK - OK
When you come in my arms - All right
I wish that you will stay - OK
Come back baby, come back baby, right now
- They could have been playing... Oi ! music -
I'm gonna break the rules
Today I feel good
I'm gonna kick you fools
I'm coming to you
I'm just a youth...
Beware no respect for you
A warrior SkinHead, I don't care
Here I come Oh, Eh, Oh, I've nothing to loose
Nothing to come back to
Oh, Eh, Oh, Feel in good mood to give a punch or two
- But no, my dears and only friends, no, no, no, no, no !
Absolutely no ! If they united together, it was just to play...
SKA ! -


YOUNG FOREVER
OI OI
Stay young forever is what we're in for
Boire, vivre vite, se dépenser sans compter,
Faire des soirées endiablées, ne jamais dormir, rester cinglé
Etre lr ou l'action se trouve, bien déconner
Et surtout chercher une fille mignone r croquer
Se faire une crete, porter des Docs, voir des concerts
Pas regarder l'heure, faire 800 bornes en scooter,
Rester dernier, etre le meilleur,
Parler musique, etre looké
Et toujours chercher une fille mignone r croquer
Ne pas rentrer dans le rang,
Rester lucide, pas perdre de temps,
Ne compter que sur soi et les copains c'est important
Rester adolescent, bien s'éclater
Et toujours chercher une fille mignone r croquer

Politiquement correct
Partout de tous côtés
On serre les rangs
La peur d'etre isolé
Ça rend méchant
Nous allons r grands pas vers la pensée unique
La masse faisant la loi sans place pour la réplique
J'essaie de comprendre
Qui ne pense pas comme moi
Mais c'est toujours mal vu
Pas assez radical
J'ai une intelligence
Je l'utilise
Et les sujets tabous
Tu sais ou je me les fous !
Ricains puritains, Sectaires européens
C'est les memes
J'assiste r la montée du politiquement correct
Et je gerbe
Tous les mots sont changés
Pour ne pas choquer
Car il vaut mieux rallier
Ce qui nous effraie
Surveillons nos paroles
Et nos lectures
Pour chaque hypocrisie on agite la censure
Personne n'a plus le droit
De sortir de sa caste
Car des Ayatollahs
Surveillent et menacent
Cerbcres de pensées, chefs de vérité
Je vais r l'opposé et me fais massacrer


PARIS
Je n'aime que les grandes villes, la campagne me rend malade
Comme Joséphine, j'ai deux amours, pour moi le premier c'est le Ska
Pour le deuxicme pas de problcme : comme pour elle c'est Paris.
Moi ce que j'aime surtout ici c'est...
Des taxis toujours prets r vous écraser
Des passants toujours trop pressés
Des jardins bien carrés
Des immeubles immenses
Et rien ne vaut un air vicié
Pour vraiment bien respirer
Paris ! J'en reve la nuit
Paris ! Je ne peux vivre sans bruit
Paris ! Au loin je m'ennuie
Paris ! Quel plaisir d'etre ici !
Y a 10 millions de gens toujours en mouvement,
Mais qui vous foutent la paix.
Ici on ne se mélange surtout pas,
A part dans les transports
Quelle que soit l'heure de la nuit
Y a quelque chose d'ouvert
On peut manger ou bien danser
Et les infos circulent,
Les gens se bousculent
C'est bien ça la liberté ? Vive l'individualité !
Normal que j'aime la capitale,
Ici rien n'est banal.
Et on a des magasins pour tout
C'est notre convivialité
Des coins pour s'éclater, ne jamais s'ennuyer,
Des milliers de choses a dénicher
On choisit ses amis
Ainsi que ses sorties
Pour tout y a la quantité
Fatalement la qualité

Greasy girl
When they come in you can't miss them,
They're filling the place up
So fat so big they must apologise at every single step
When they appear I can't just stay like that : I feel the desire
I start to dream of this sweet feeling, to get lost inside them
I want my hands on a greasy girl
I love to play with a greasy girl
A big pair of teats falling on a big belly,
It's like swimming in jelly
The touching is soft, no bones around
Just pure flesh and pleasure
Try turn around to discover all,
You'll need hours and hours !
And put your dick in a floppy girl gives insides tighter
If they eat so much : something is missing them,
And often affection
So press their ass, discover their class :
In greasy girl, there's easy girl
Then any bang will make shake her all,
It's like a big pudding earthquake
With a strong smell during the effort and a strong breathing noise


La vaca loca
Meuuuuuuuhhhhhh
(tr. : La vache folle)

I dream a gun
I dream a gun, to do what I want
I dream a gun, to make the world turn round
It will be nice, it'll be lovely
To live for once in complete harmony
I dream a gun, to be really free
I dream a gun, to forgive misery
Just imagine, if you can kill every human, who act badly.
It will be cool, to get rid of a lots of guys who love to fight.
Just realise, you're in your car, driving slowly,
Someone shout at you, insult you, you take your gun,
You shoot at him, and it's finished.
Or someone else, who go before you in a queue, in a post office,
Without any asking or excuses, just tell him once,
Then just send him in paradise.
After a while, a real short time, after a few killing,
I really think everybody have understand your message :
Just keep cool, act with respect, make no mess,
Or you will pay for it.
Oh what a dream, we should at last, leave in peace,
With no fear, no problems. Everything will be so good,
If the all world was like me, ruling under my law, my peaceful law
One bad thinking : one dead
One robbery : one kill.

Serial killer
It's full moon tonight, I'm already on nerve
Will I be allright, or totally disturb ?
How many times I've practiced already
The cops are still blind, up now they can't find me
Can't talk of control, I'm just a prisoner
The night is my zone, there'll be no surrender
And I cry, I cry I'm a serial killer
A knife or a gun, but never empty hands
A girl or a youth, but never a strong man
I'm an animal, but my hunting's not fair
I'd like to get out, can't find peace anywhere
Don't kill for money, and not even by game
Not more for living, certainly not for fame
It's full moon tonight, I'm already on nerve
Will I be alright, or totally disturb ?
I feel it coming, my instinct is awaking
I'll soon be ready to strike again baby

Wilcomen in Berlin
De retour de Tchéco refoulés
Par des douaniers zélés,
Direction Berlin-centre via RDA et le moyen-âge
9 heures dans un camion
Pour une rumeur bidon
Prévenus d'annulation
La veille du soir r Hambourg
Aprcs maintes discussions
On décidera quand meme d'un détour
3 heures du mat au kob pour venir s'expliquer
Deux gardes chiaumes bourrés
Semblent un petit peu décontenancés
Mais pas de responsable avec qui on peut parler
Arrangement d'un rencard
Et retour dans le car
Début d'aprcs-midi, le proccs va maintenant commencer
Huis clos r l'intérieur
Nous quatre exclus interdits d'entrer
Trois ou quatre procureurs
Viennent voir les condamnés
Rendez-vous r plus tard dcs qu'ils auront délibéré
A distance respectable une fraulein va nous surveiller
Le guet-apens est pret
Elle nous fait signe d'y aller
Dix gars tous cagoulés
Matraque au poing nous tombent dessus
En guise d'explication,
On n'a pas eu la chance de parler
9 heures dans un camion
Pour récolter le bâton

Skinhead teasing
Pourquoi, pourquoi ? Pourquoi ne pas arreter ça ?
Pourquoi ne pas s'arreter lr ?
Without any respect you treat me as I was a fool
No matter what I move or do, I should follow your rules
But who from me and you is the one who act cool ?
OK I wear braces, army trousers, bombers jacket
I've tattoos everywhere, sometimes iro, sometimes no hair
But in your 3 pieces suits, don't you feel narrow-minded ?
You're supposed like original, proud to know well your roots
A 69 Skinhead, Ben Shermans and crombi
But you've paid a real lot for this working class look
I'm not less than a shit because I wear the cheapest clothes
I think the real spirit is not fashion, it's like a cause
Who is the real rebel, me or you with your books ?!
You keep criticising the ones who prefer something speed
Trojan is your bible and the rest will have some troubles
But we're in 96, I'm a white and I play what please me
It's like a war and Skinhead teasing
A fight in a brotherhood


SKAMERTUME
Pas mal d'années qu'on fait la meme musique
Pas mal d'années avec les memes critiques
Les memes personnes avec les memes répliques
Des bien-pensants qui se prétendent caustiques
Mais on s'en fout
On joue toujours
Et meme si c'est lourd,
On fait ça par amour
T'as beau tout faire pour pas etre placardé
Les cons ont toujours leurs idées arretées
T'as beau t'engager dans toutes les directions
Les pauvres d'esprit sont pris dans les bouchons
De compilations en concerts engagés
On pourrait penser n'avoir rien r prouver
Mais nos ennemis semblent bien etre enragés
Et nos succcs ne font que les attiser
Si quelques fois on est découragés
D'etre constamment en train de se justifier
Faut pas pour autant sortir les cotillons
Car nous on est lr et on y est pour de bon
Si tu prétends que Ska rime avec nazi
Tu n'as pas ta place ici
Si tu mélanges Skarface et politique
Tu n'as rien r faire ici

CLASS
Chaos, Liberté, Ardeur, Ska, Solidarité
Le Chaos sera stimulant
Pour ne pas dormir sur nos lauriers
La Liberté est devant
Que les censeurs veuillent bien la fermer
Restons jeunes et pleins d'Ardeur
Combattons le sectarisme
Le Ska c'est la fete, la bonne humeur
Le Ska ne vous fait pas peur
Mais sa joie est notre optimisme
Une force, Solidarité
Tous nos efforts rassemblés
Une force, Solidarité
Nous vaincrons, c'est décidé


Normalité 2
Marié il y a 18 ans passés, je n'ai jamais regretté
Ma femme, mes enfants et un chien m'aident r tout supporter
Je peste aprcs mon supérieur qui ne fait que m'engueuler
Mais les crédits pour l'appart et l'auto me forcent r la fermer
Malgré tout c'est le pur paradis, je pouvais pas mieux rever
Et qu'il y a-t-il de mieux pour s'évader qu'un bon film policier ?
Jardiner et lire Télé 7 jours sont des loisirs trcs sains
Dommage que je fasse rarement l'amour, ma femme elle aime pas bien
Je dois penser r me ménager, mon dos me fait des ennuis
D'autant que pour finir la maison... ben faut que je bricole la nuit
Parfois les enfants nous laissent en paix, alors je fais la sieste
Ma femme commande r la Redoute, tricotte, essaye des recettes
Y a pas r dire, c'est le pur paradis, je pouvais pas mieux rever
Meme si le samedi c'est la corvée des queues de supermarché
Faire des brocantes, jouer au tiercé, c'est des passe-temps trcs sains
Dommage que je fasse rarement l'amour, ma femme elle aime pas bien
Marié il y a 18 ans passés, je n'ai jamais regretté
Ma femme, mes enfants et un chien m'aident r tout supporter
Ça fait dix ans que j'ai une maîtresse, je sais c'est pas joli
Mais la secrétaire de l'usine n'aime plus bien son mari

France SARL
Mais ou est la justice
Quand on ne fait que payer
Pour ce qui en théorie
Est notre propriété ?
L'Etat prend sans compter
Et dépense sans contrôle
La France SARL au budget démentiel
Une société de luxe
Pour quelques pontes nantis
Responsabilités,
On peut toujours chercher
Limitée, ça c'est sur
Mais pas pour nous taxer
Et quand on passe aux urnes, on change de pdg
Péages et CSG
Vignette et TVA
Autant de provisoires
Qui sont en fait restés
Service public trop cher
Bien souvent monopôle
Et r chaque nouveauté
On nous berne en beauté
Tout bénéfice est bon
Pour la France entreprise
Prix fort non déductible
Et crime organisé
Passe-droit et corruption
Pour le service de tous
Certains de nos élus
Ne seront jamais rassasiés
La Révolution française devait mettre fin aux abus,
a la gabelle et aux petits privilcges. Alors ?
Terrorism, poverty are still there
But this doesn't really care,
Children gangs and everydays warfare,
For this we've no time to spend

Cretin Ska
You let me think I'm a cretin, baby
You make me feel like a skanking stone
I can't believe you treat me bad baby
I can't believe that you change in all
You fool me to the North
You send me to the South
You fuck me to the West and the East
Everything's good for trouble baby
You search for it and you push me so
I can't believe you wish me bad baby
My life is hell and I thank you for
Call me stupid, no time to spare
So many girls outside to care
Call me cretin, and let me go
So many things that I want to know
You're out
Your time's over,
Gotta go
Stop once for all to treat me so
Hurry hurry cause I got to go
Bye for ever, vaya con dios
A bitch like you I just can say adios !

DAYO
Dayo, daylight come and me wanna go home
Work all night and drink a rhum
Stack banana till the morning come
Come mister calimen carry me banana
6 feet, 7 feet, 8 feet punch
Girls for men are mystery
Work all day in a factory
State officer to bring the law
Broadcast war to give a show
A beautiful bunch a right banana
Highly, deadly women toucha

Deutsch Schule
Recording done by young students from a school of Aurich (Germany).
So it's existing teachers who don't listen to Bob Dylan ?
Thanx for the tape and stay young forever kids !